[?]----[accueil]----[cv]----[contact]----[films] ----[vidéos] ----[impros] ---[livres]----[textes] ----[projets]----[espace pro]----[liens] ----[> exprmntl.net]


page éditée le 23/02/03
dernière mise à jour : 23/02/03

[english]

avant les livres…

les ancêtres du livre
les matériaux
les structures
uniformisation

Les ancêtres du livre

Chercher à étudier l'origine du livre c'est se demander ce qu'il est véritablement. Biblion en grec (papyrus) à donné Bible ou bibliothèque, liber en latin (bois) à donné livre.

Qu'est-ce qu'un livre ?

Le dictionnaire nous dit : «assemblage d'un assez grand nombre de feuilles portant des signes destinés à être lus». Ailleurs le livre commence avec l'histoire de l'imprimerie, du livre imprimé.

Les matériaux utilisés sont multiples avant l'invention et l'utilisation courante du papier. On trouvera ici un inventaire de ces matériaux.

De même la structure de ces «objets d'écriture», qu'on les nomme ou non des livres, est très variée. On essaiera également d'en dresser un inventaire.

Et aujourd'hui, la structure et les matériaux tendent de nouveau vers le multiple, avec les nouvelles technologies. Où commence et où s'arrête précisément la notion de livre ? Difficile de répondre.


I) Les matériaux

Terre crue ou cuite :
------ terre commune,
------ argile,
------ plâtre.

Minéraux :
------ pierre,
------ calcaire,
------ granit,
------ grés,
------ galets,
------ silex,
------ schiste,
------ limon,
------ marbre,
------ pierre bitumeuse,
------ électrum,
------ basalte,
------ albâtre,
------ porphyre,
------ quartzite,
------ serpentine,
------ diorite,
------ calcite,
------ stéatite,
------ calcédoine,
------ turquoise,
------ agate.

Métaux :
------ cuivre,
------ argent,
------ or,
------ bronze,
------ plomb.

Objets :
------ faïences,
------ vases,
------ couteau etc.

 

Plantes :
------ roseau,
------ bois,
------ écorces de bouleau,
------ feuilles de palmier,
------ ôle (feuille de latanier préparée),
------ bambou,
------ papyrus,
------ liber (partie de l'arbre situé entre l'écorce et le bois),
------ papier de bois ou de chiffons.

Peaux de bête :
------ veau,
------ bison,
------ chèvre,
------ Daim,
------ parchemin («peaux de Pergame», peaux de veau ou de moutons collées bout à bout),
------ vélin (peau du jeune veau, mort-né).

Divers :
------ soie,
------ os,
------ ivoire,
------ murex (coquillage),
------ cire (animale ou végétale),
------ tissus.




II) Les structures


- pierres, bâtons… bruts,

- perles coupées,

- objets conçus pour un autre usage, utilisés tel quels (vases, couteaux…),

- statues ou statuettes,

- cylindre,

- sculpture de forme pyramidale (stèle, obélisque),

- tablettes plates carrées ou rectangulaire,

- tablettes plates et rondes (écriture en spirale),

- lamelles de bambous attachés ensemble.

- écorce pliée en accordéon.

- volumen (rouleau imprimé d'un seul côté),

- codex (assemblages de tablettes de bois ou de feuillets cousus ensemble, format rectangulaire, imprimés des deux côtés),

- livre en «plumeau».

etc.






Uniformisation

Qu'il s'agisse des matériaux ou des structures des livres, ils ont été simplifiés pour aboutir à l'association d'un matériau et d'une forme simples et pratiques : le papier et le codex. C'est cette association qui à évolué à travers l'invention de l'imprimerie et plus tard de l'offset. Cette évolution vers toujours plus de productivité à permis de réussir à mettre le livre, et donc le savoir, à la portée de tous, et par retour à entraînée avec elle une alphabétisation plus grande des humains.

Mais cette évolution, vecteur d'une volonté d'expansion culturelle, n'a pas été sans l'instauration de nombreux dogmes qui ont aboutis ainsi à une sorte d'uniformisation du livre et de l'écrit. La religion notamment catholique, d'abord, la production capitaliste et ses structures ensuite, ont essayé d'en contrôler la progression. Le contexte d'influences qui à permit au livre actuel d'exister, a dans le même temps amoindri la grande variété de départ.

 

Colas Ricard, mars 1998.




haut de page
------------