[?]----[home]----[cv]----[films] ----[videos] ----[books]----[texts] ----[projects]----[pro]----[links] ----[> exprmntl.net]


[sorry this page is available only in french]

published page: 03/08/03
last update: 03/08/03

[français]

voyages en cinéma
/ sommaire


cahier 1 : Le projet
cahier 2 : Investigations (autour du cinéma)
cahier 3 : Enjeux
cahier 4 : Les films
cahier 5 : Supplément, Ce cinéma de la marge
cahier 6 : Annexes



Ce mémoire en 6 cahiers, a été réalisé en mai 2000, et imprimé en 9 exemplaires, pour présenter le travail effectué autour de la réalisations de 2 films en super 8 : tandem : faux-raccords et l'invention de la route.

Il est indissociable de ces 2 films.




1 Le projet


Il sera question de l’homo viator — l’homme voyageur.

Deux films autour de la question de voyage et de cinéma :
tandem : faux raccords et l’invention de la route

Le premier sur l’aspect social, le lien, le voyage collectif
Le second sur l’aspect individuel, l’entité, le voyage en solitaire

Deux voyages, deux films, deux déclinaisons du même thème, à travers deux moyens de transport, deux véhicules : le train et la voiture.

Mais le voyage est aussi cinématographique, le médium interfère avec le sujet, l’homme voyageur est aussi cinéaste ou spectateur.






2 Investigations (autour du cinéma)


> cahier 2 : investigations

À l’ère du cinéma jetable
Un cinéma appauvri
Qu'est-ce qu’un film ?
Un autre regard sur le cinéma
— documentaire sur les pratiques parallèles de cinéma, en France, aujourd’hui.






3 Enjeux


> cahier 3 : enjeux

Un budget réduit
Une forte matérialité
Faire un film en le faisant
Un langage cinématographique spécifique






4 Les films


>
tandem : faux-raccords

“Nous nous touchons, comment ? Par des coups d’ailes,
Par les distances même nous nous effleurons”
R. M. Rilke

L’aspect social : le faux raccord
Un film par correspondance
Interstices
La comparaison train-cinéma




> l'invention de la route

“Rien qu’à regarder cette route qui se prolonge jusqu’à l’horizon, nous sommes déjà «en voyage»”
François Dagognet

L’aspect individuel : le voyage intérieur
Un film de route
Impressions
Qui parle ?






5 Supplément, Ce cinéma de la marge, mai 2000

“Imaginons un œil qui ne sait rien des lois de la perspective inventée par l’homme, un œil qui ignore la recomposition logique, un œil qui ne correspond à rien de bien défini, mais qui doit découvrir chaque objet rencontré dans la vie à travers une aventure perceptive.”
Stan Brakhage


> cahier 5 : Ce cinéma de la marge

Introduction
Définition
Bref historique
Marginalisation
Conclusion
Bibliographie






6 Annexes



> cahier 6 : annexes

Bibliographie
Filmographie
Liste des exergues
Liste des interviews





Colas Ricard, mai 2000



top of page
------------


cahier 1 : Le projet
cahier 2 : Investigations (autour du cinéma)
cahier 3 : Enjeux
cahier 4 : Les films
cahier 5 : Supplément, Ce cinéma de la marge